29.10.2021
Les actualités MonOpticien.com

Un œil de lynx au volant, une démarche responsable

Ne pas voir flou pour prendre la route est une évidence quand on le dit. Mais certains prennent cela pour de l’acquis. Or, notre vue change avec le temps et notre perception visuelle des choses également. Alors à l’occasion de la Journée mondiale du souvenir des victimes des accidents de la route organisée par les Nations Unies, qui se tient cette année le dimanche 21 novembre, rappelons-nous ensemble du comportement responsable à adopter concernant notre champ visuel.

Le danger, ce sont les autres… mais aussi soi-même !

À partir du moment où le moteur de la voiture est allumé, notre concentration visuelle est à son maximale. Nos yeux doivent être attentifs à tout ce qui se passe autour de nous, et ce, à tout instant.

Le danger peut surgir de nulle part et demande de pouvoir anticiper et réagir rapidement face au comportement des autres automobilistes, qu’ils soient sur une voie à côté, derrière ou devant soi. Le risque étant sinon de ne pas réussir à contrôler à temps son véhicule et de créer un accident qui peut être mortel.

Mais au-delà de la menace que peut représenter la manière de conduite des autres chauffeurs, le risque d’accident provient avant tout de soi-même. Il est fondamental de pouvoir déchiffrer les panneaux routiers qui défilent sous nos yeux et lire sans hésiter et en un clin d’œil sa carte routière, les informations qui s’affichent sur son tableau de bord et sur son GPS.

Et si vous ne portez pas vos lunettes de vue ou vos lentilles de contact et qu’elles ont pourtant été mentionnées lors de votre inscription à l’auto-école, vous risquez, selon le Code de la route, une amende de 135 €, 3 points en moins sur votre permis de conduire, l’immobilisation immédiate de votre véhicule et l’obligation d’assister à un stage de sensibilisation à la sécurité routière.

Des solutions simples et efficaces qui feront la différence

Il ne faut pas hésiter une seule seconde à porter vos lunettes de vue ou vos lentilles de contact adaptées à sa correction visuelle lorsque vous montez en voiture et à en faire un automatisme de la vie de tous les jours. Et même si tout est prêt pour partir, retournez chercher votre équipement, cela vous évitera une gêne visuelle dangereuse et à terme un malaise. Pour celles et ceux d’entre vous qui portaient des lentilles de contact n’oubliez jamais de prendre une paire de lunettes de secours.

 

Et pour bien faire les choses, anticipez votre trajet en voiture pour ne rien oublier et conduire en toute sécurité. D’abord si vous conduisez de jour, pensez à prendre vos lunettes de soleil, à côté de vous au cas où la luminosité vous éblouie, pour capter les ultraviolets. N’hésitez pas non plus à opter pour des verres polarisants qui permettront plus facilement à vos yeux de s’adapter au clair/ obscur, par exemple dans un tunnel.

Au contraire, si vous prenez la route de nuit, il faut savoir que votre vue est automatiquement différente qu’en journée. Entre autres la perception des distances entre les voitures n’est plus la même et le risque est de les sous-estimer. Un autre risque de la conduite nocturne est de se retrouver aveuglé par les feux des autres automobilistes. Cela ne dure que quelques secondes, mais c’est déjà beaucoup trop alors pensez à en parler à votre opticien indépendant qui pourra vous orienter vers des lunettes spécialement adaptées à la conduite de nuit.

Si vous avez prévu un long trajet, prenez aussi le temps de nettoyer votre pare-brise et vos rétroviseurs intérieurs (dont le mode « nuit » doit aussi être contrôlé afin de ne pas être surpris par les phares du véhicule qui vous succédera). Faites aussi des pauses toutes les 2 heures pour reposer vos yeux, ne vous précipitez pas, vous avez le temps !

Aussi, il faut prendre régulièrement rendez-vous chez votre ophtalmologiste pour tester votre vue, car si la somme de l’acuité visuelle de chacun de vos yeux est inférieure à 5/10e pour votre vision binoculaire (perception unique de tous les éléments), et si votre champ visuel est inférieur à 120°, alors il vous sera interdit de conduire, car le danger est trop important. L’occasion en plus d’essayer les nouveautés chez votre opticien indépendant !

Les autres actualités MonOpticien.com

  • Sublimez votre regard en prenant soin de vos yeux !

    Le maquillage est devenu un rituel beauté au quotidien. Que ce soit avant d’aller travailler ou pour sortir, le passage devant le miroir est un moment précieux, un moment de calme avec soi-même. Oui, mais attention aux risques...

  • Les nouvelles tendances automne-hiver, osez ce qui se voit !

    Ça y est, il est grand temps de laisser derrière soi la période estivale et d’entrer de plain-pied dans la saison automne-hiver. Pour que la transition soit aussi douce que vos soirées au coin du feu, rien de tel que...

  • Comment prendre soin de ses lunettes

    Nombreuses sont les mauvaises habitudes que nous prenons lorsqu'il s'agit de nettoyer ses lunettes. Essuie-tout, mouchoir, manche de veste ou même torchon, notre imagination déborde lorsqu'il s'agit d'enlever la tâche qui brouille...

  • Protéger vos yeux des écrans

    Avec les confinements et la surexposition aux écrans, les spécialistes de la vue ont constaté une explosion du nombre de cas de myopie en France. Pour faire face à cette épidémie de myopie,...

  • Quel comportement adopter dans ma conduite ?

    20 % des accidents de la route seraient liés à des défauts de vision. Alors pour éviter de prendre des risques voici quelques conseils concernant l’attitude à adopter en conduisant.     Faire...

  • Le suivi ophtalmologique : quel est le bon rythme ?

    Les chiffres sont inquiétants et pourtant bien vrais : plus d’1 français sur 10 n’a jamais vu d’ophtalmologiste et plus d’1 jeune sur 4 déclare ne pas prêter attention à sa vue. Découragement...